Le projet LINkS (Long-range electrodynamic INteractions between proteinS) a été sélectionné parmi 877 propositions soumises à l’appel à projets FET-Open « Challenging Current Thinking » du programme Horizon 2020. Le projet porté par Jérémie Torres de l’IES vise à structurer une activité scientifique autour de la biophysique et de la dynamique des protéines, dans notre environnement local et au-delà.

Le projet s’inscrit dans les thèmes scientifiques du LabEx NUMEV et de l’I-SITE MUSE (soigner) en (i) donnant une vue originale des mécanismes régissant l’auto-organisation de la matière vivante intracellulaire et (ii) en développant un nouveau type capteur (laboratoire-sur-puce) laissant espérer d’accélérer la découverte de nouveaux bio-marqueurs, de médicaments et de nouvelles thérapies, en particulier dans le domaine de la médecine personnalisée (immunothérapies).

Le projet est doté d’un budget de 3.1 M€ pour 48 mois. Il regroupe 6 laboratoires de recherche et 2 sociétés, répartis dans 4 pays européens (France, Allemagne, Suède, Pays-Bas).

Plus d’informations sont disponibles ici. Voir aussi l’article de l’UM « Les interactions intracellulaires entre protéines bientôt expliquées ».